• Home
  • Actualité
  • Le renseignement d’affaires et l’agent de recherche et d’investigation – Par Laurent Hervé


Le renseignement d’affaires et l’agent de recherche et d’investigation – Par Laurent Hervé

[CAVIE/ACCI] La notion de guerre économique va prendre naissance en 1971 et prendra son envol dans les années 90. Elle est souvent entendue au sens de guerre commerciale, c'est-à-dire d'affrontements qui opposent au moins deux pays, voire deux entreprises.

Guerre economique

Un homme d’État français aurait déclaré : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort… apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et, pourtant une guerre à mort ! »

Mais la guerre économique, c’est quoi !

Nous pourrions définir la guerre économique comme une concurrence féroce avec des méthodes très agressives.

Les méthodes et les modes opératoires sont aujourd’hui identifiés et connue :
        -    Le dumping ;
        -    Le lobbying ;
        -    La normalisation ;
        -    La contrefaçon concurrentielle ;
        -    La guerre de l’information ;
        -    Voire même, l’espionnage industriel et commercial.

Comment aider son entreprise à ne pas être victime de cette guerre économique ?

Dans un premier un temps, il est capital de prendre conscience du risque financier et commercial. Et pour cela, il est vital de mieux appréhender ses concurrents, ses futurs partenaires, ses clients et ses fournisseurs.

Dans un deuxième temps il est nécessaire de lutter contre toutes fraudes et les risques de fraude (interne et externe). Parmi les fraudes internes nous pouvons citer : Corruption passive (fournisseur) ou active (entente avec un client), malveillance, sabotage, détournements de fonds, etc. Pour les fraudes externes, : la contrefaçon et les marchés parallèles, espionnage économique et industriel, l’organisation d’insolvabilité etc.

Les entreprises commerciales recueillent régulièrement des informations sur leurs concurrents et leur environnement économique. Mais pour en faire un renseignement stratégique, il faut absolument l’analyser.

L’agent de recherche et d’investigation aide au recueil du renseignement d’affaires et à la réalisation d’enquêtes sur la connaissance du client dans le cadre d’investigations KYC dans le secteur bancaire, d’assurance et des entreprises. Il participe également de manière plus traditionnelle, à des « évaluations de personne politiquement exposées ».

Dans quel but !

Le renseignement d'affaires n'a d'autre finalité que d'assister le processus d'aide à la décision (juridique ou judiciaire) de l'entreprise en vue de la défense de ses intérêts.

« Le renseignement d‘affaire est la clé de l’intelligence économique ! »

L'entreprise doit surveiller son environnement selon des buts définis et d'intégrer les données recueillies pour les transformer en véritables renseignements opérationnels.

Après le cyber renseignement (veille) la recherche d’informations de terrain sera plus proche de l’information vivante (grise) que l’information morte (blanche).

Recueil, analyse et exploitation du renseignement à partir de sources humaines ou d’informations émanant de banques de données.

 

schema

 

Le cycle du renseignement d’affaires

L’agent de recherches et d’investigation pour le compte des banques, des assureurs, des entreprises va mener des enquêtes d’environnement par consultation de bases de données, par réquisition d’organismes publics ou d’institutions et par surveillance et vérifications sur place afin d’obtenir de l’information vivante.

La réalisation d’opérations de surveillance statiques ou dynamiques par un agent de recherches privées et d’investigations va permettre de lutter contre la fraude.

L’agent de recherche et d’investigation joue un rôle de premier plan en ce qui concerne la sécurité des banques, des assurances et des entreprises. Il mène des enquêtes, effectue des recherches, analyse de l’information et rédige des rapports clairs et concis sur des questions liées à la sécurité financière des entreprises.

Laurent Hervé
Représentant du CAVIE dans l'Océan indien