• Home
  • Actualité
  • Comment un patron de PME peut devenir un véritable champion ?- Par Mame Cafa SALL


Comment un patron de PME peut devenir un véritable champion ?- Par Mame Cafa SALL

[CAVIE/ACCI] Le succès s’attire en devenant attractif soi-même. Ce qu’on appelle en général «chance» n’est que la rencontre d’une immensité d’opportunités avec votre préparation. C’est mal concevoir la chance que de penser qu’on puisse réussir par hasard et que c’est par malchance qu’on échoue. Le succès se crée à travers des habitudes précises que l’entrepreneur développe au quotidien.

Comment un patron de PME peut devenir un véritable champion

Tous les entrepreneurs, qui ont réussi à travers le monde, ont développé certaines habitudes qui leur ont permis de finir par connaître le succès. Ci-dessous trois qui ont été les plus utiles aux entrepreneurs, devenus de véritables champions et qui finissent par devenir des sources d’inspiration.

          1. Se concentrer à exceller dans ce qui vous passionne

Je rencontre beaucoup de jeunes entrepreneurs ou d’aspirants entrepreneurs qui veulent devenir incontournables dans leur domaine. Mais l’erreur cruciale qu’ils commettent tous, sans exception et que presque tous les entrepreneurs ont eu à commettre, c’est de vouloir s’investir dans plusieurs domaines à la fois. Peu de gens veulent l’admettre mais lorsque vous faites tout (ou beaucoup de choses), vous n’excellez en rien et vous ne serez connu pour rien.

En voulant attraper deux lièvres à la fois, on risque de n’en attraper aucun. Il est indispensable pour un entrepreneur de définir sa vision très tôt, et de planifier en petits objectifs annuels, les petites actions à engager pour pouvoir développer son entreprise à crescendo.

Le plus souvent, nous confondons l’incapacité à intensifier une activité dans un seul domaine avec la nécessité de multiplier les domaines pour avoir suffisamment d’activités.

Nous pouvons bien nous concentrer à exceller dans un domaine qui nous passionne, avoir de l’activité et de la rentabilité parce que nous sommes les meilleurs et attirer du monde. Les gens veulent le meilleur plombier, menuisier, chauffeur, mécanicien, peintre, couturier… Bref, le meilleur en tout. Mais la concentration augmente plus notre capacité à devenir le meilleur que la dispersion et la gourmandise entrepreneuriale qui nous font croire que pour exceller, il faut être dans plusieurs domaines.

Même si elles ont cette tendance à se diversifier plus tard, toutes les grandes firmes ont été d’abord connues pour avoir excellé et être devenue milliardaire dans un domaine précis : Facebook, Microsoft, HP, IBM, Apple... Les petites entreprises, qui ne deviennent jamais grandes, veulent grandir avec plusieurs domaines à la fois et ne sont connues finalement pour rien.

          2. Se discipliner à faire ce qui doit être fait

«Nous devons tous souffrir d’une douleur : soit la douleur de la discipline, soit celle du regret. La différence est que la discipline pèse quelques grammes tandis que le regret pèse des tonnes» disait un célèbre auteur. Les entrepreneurs qui ont réussi savent qu’entreprendre n’est pas une mince affaire. Ils savent que cela nécessite beaucoup de sacrifices et d’efforts personnels pour pouvoir arriver à des résultats supérieurs. Pour finir par y arriver et ne pas avoir des regrets, nous avons besoin d’une certaine discipline et d’une organisation pour ne pas être déconcentré et rester percutant. Cette discipline passe par la ritualisation de certaines actions jusqu’à ce qu’elles deviennent des habitudes.

Un entrepreneur désorganisé lui-même ne peut pas organiser une entreprise. Et comme le dit Robin Sharma, «si tu veux être le leader des autres, tu dois être ton propre leader. Tu dois escalader tes propres montagnes et t’élever jusqu’au sommet, tout en faisant ta propre conquête. Tu dois éviter d’avoir des excuses lorsque les choses ont mal tourné et assumer une certaine responsabilité». Beaucoup de PME manquent d’organisation, elles sont dépourvues de plan de développement. Les patrons des PME sont habitués à faire du pilotage à vue. Et c’est normal parce qu’eux même, ils ne sont pas bien organisés. Et comme on dit souvent, il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait pas où il va. C’est important pour une entreprise, aussi petite soit-elle, d’avoir une organisation et un plan pour savoir comment faire pour passer à l’étape supérieure.

          3. Persévérer jusqu’à finir par réussir

«Le succès, ce sont les objectifs, le reste n’est que commentaire» disait Earl Nightingale. Faire la différence commence avec la capacité à se fixer des objectifs et être prêt à y travailler. Maintenant, comme on dit, si vous faites n’importe quoi, vous rencontrerez toujours des difficultés.

Les entrepreneurs à succès ont, à chaque fois à l’esprit, que ça ne sera pas facile et que malgré les difficultés, les blocages et l’adversité, ils doivent avancer, être percutants, continuer à exceller jusqu’à devenir incontournable dans leur domaine. L’entrepreneur, qui veut réussir et faire la différence, devra mettre tous les atouts de son coté. Il doit savoir exceller sans exigence externe, doit savoir se discipliner, rester focus sur ses objectifs, contrôler ses pensées, s’auto-motiver et surtout mener une vie saine.

On n’a pas besoin de rappeler que c’est difficile d’entreprendre. C’est pour cela que si vous voulez faire la différence en tant qu’entrepreneur, vous devez faire de la persévérance, votre meilleur allié.

Il est important, pour devenir un véritable champion, d’être persévérant, d’avoir un mental d’acier, de croire en soi, en ses capacités et d’apprendre à avancer et à aller de l’avant malgré les difficultés, l’adversité et les blocages. Et surtout rester ouvert aux opportunités.

A votre excellence !

Mame Cafa SALL

Présidente commission Leadership et compétitivité