• Home
  • Actualité
  • Niger, l’intelligence économique à l’honneur au Salon des PME de l’UEMOA – Par Issa Aboubacar Abdou


Niger, l’intelligence économique à l’honneur au Salon des PME de l’UEMOA – Par Issa Aboubacar Abdou

[CAVIE/ACCI]   Du 08 au 12 novembre 2017 dernier s’est tenue à Niamey la 3ème édition du salon des PME et banques de l’espace UEMOA. Cet évènement auquel le représentant national du CAVIE/ACCI pour le Niger Issa Aboubacar Abdou a pris part, sur invitation des organisateurs a regroupé plusieurs responsables de PME et banques et décisionnaires du secteur économique et financier de l’UEMOA venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Cote d’Ivoire, du Mali, du Sénégal et du Togo principalement. Divers représentants de l’instance économique et monétaire (UEMOA) ont également pris part à cette rencontre ainsi que l’ancien Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et le Président du Conseil d’Administration de CORIS BANK.

IM2

Après Ouagadougou et Bamako, ce fut au tour de Niamey d’abriter ce salon classé cette année sous le thème : « Climat des affaires dans l’UEMOA, quelles réformes pour les PME innovantes et performantes ? »

Il a été le théâtre de multiples expositions, séances de réseautages (B2B) et de coaching ainsi que des conférences et panels autour de 3 sujets fondamentaux à savoir :

  • Sujet 1 : Mécanismes de financement des filières et des chaines de valeur.
  • Sujet 2 : Stratégies de redynamisation des PME en difficultés.
  • Sujet 3 : Réformes pour des PME innovantes et performantes dans l’UEMOA.

Au cours de sa présentation dans le cadre du panel 2 sur la stratégie de redynamisation des PME en difficultés, Issa Aboubacar Abdou (Représentant du CAVIE au Niger et Fondateur de l’Agence Apostroph’) a entretenu l’assistance sur les possibilités qui étaient offertes aux PME et acteurs de l’économie de réduire les risques liés à leurs activités et de mieux compétir sur des marchés vivement concurrentiels grâce à l’Intelligence économique.

Après avoir dressé les contours de l’intelligence économique et fait ressortir les distinctions entre le concept de veille et d’espionnage industrielle, Il a insisté sur la nécessité et l’importance d’ancrer l’usage et la pratique de l’intelligence économique dans le quotidien des PME et des entreprises en amont de toutes décisions stratégiques.

Il a exhorté les chefs d’entreprises et jeunes entrepreneurs à ne pas perdre de vue qu’aborder un marché sans au préalable le connaitre était déjà une façon de contribuer à son propre échec, en précisant et en insistant sur le fait que toute entité qui détient une information ou une source d’information fiable est toujours mieux armée pour affronter les défis auxquels elle fera face.

Enfin, ce fut également le cadre pour soutenir ses propos par des exemples concrets d’entreprises qui ont investi dans les renseignements pour devenir ce qu’elles sont aujourd’hui. Notamment en paraphrasant l’adage de l’ancien président américain Abraham Lincoln, « Vous pensez que l’éducation coûte chère, alors essayez l’ignorance ».

Il s’agissait là d’une première dans le cadre de ce salon car une telle thématique n’avait jusque-là pas été abordée lors des précédentes éditions et les participants ont favorablement accueilli ce concept qui semblait méconnu par une grande partie de l’assistance venue massivement assister à ce panel.

Le promoteur du salon et Issa Aboubacar Abdou ont insisté sur le fait que l’évènement de Niamey, n’était que le début d’une longue collaboration entre les acteurs économiques participant au salon et le CAVIE (via son représentant local) dans leur quête commune de vulgariser davantage l’intelligence économique. A ce titre, plusieurs thèmes seront abordés et présentés lors des prochaines éditions à venir afin de démystifier le concept d’intelligence économique et la rendre totalement accessible aux yeux de tous.

Rendez-vous est donné à tous les acteurs l’année prochaine dans une autre capitale de la zone UEMOA. /.

Issa Aboubacar Abdou

Représentant du CAVIE au Niger