Exportations de batterie : Fraude à l’environnement à la Réunion - Par Hervé LAURENT

Six Principes inaltérables pour un leadership durable - Par Mame Cafa SALL

La contrefaçon : danger bien réel pour l’économie réunionnaise ! – Par Hervé LAURENT

L’aversion au risque ou l’étrange darwinisme des marchés africains - Par Guy Gweth

Renforcer la Lutte contre la Fraude et la Corruption dans les Marchés Publics – Par Rigobert Pinga Pinga

Poisson ou poison d’avril ? - Par Cheickna Bounajim Cissé

Quelles approches pour la gestion de l’hydraulique en Afrique noire ? - Par Lansana Gagny SAKHO

Le renseignement d’affaires et l’agent de recherche et d’investigation – Par Laurent Hervé

Comment l'intelligence économique booste la levée de fonds en Afrique - Par Guy Gweth

L’art de négocier sans compromis ni compromission – Par Jacques Jonathan Nyemb

Un leadership efficace commence en soi-même – Par Mame Cafa SALL

Plaidoyer pour l'adhésion de la RDC à l'OAPI – Par Me Romain Battajon

La lutte contre le financement du terrorisme s'intensifie – Par Hervé Laurent

PPP: relever le défi de l'eau pour tous dans le Sénégal rural - par Lansana Gagny Sakho

Les enjeux du m-payement au Gabon, par Reine Toungui

Et si « UBER » s’installait au Niger ? – par Issa Aboubacar Abdou

Le CAVIE Europe devient opérationnel à Bruxelles - par Guy Gweth

Bataille dans la télécommunication nigérienne! - par Issa Aboubacar Abdou

La promotion du secteur privé au Cameroun - par Me Jacques J. Nyemb

Pourquoi la BCEAO a intérêt à être plus audible ? - Par Cheickna Bounajim Cissé

Quelle est la place de la communication stratégique dans l'Agenda 2063?-Par Annie Mutamba

Le chef de la Commission Banque & Compétitivité du CAVIE réunit l’élite malienne

Le président du CAVIE invité sur RFI

Le CAVIE signe un partenariat stratégique avec IXXO

   FR | EN
  • Home
  • Nos services
  • Développer la compétitivité des secteurs économiques africains


Développer la compétitivité des secteurs économiques africains

CAVIE et son antenne européenne A.C.C.I. Europe (African Center for Competitive Intelligence in Europe) s’efforcent depuis début 2017 de renforcer la compétitivité des secteurs économiques en Afrique.

L’intelligence économique (IE), selon le CAVIE, est un état d’esprit, une volonté politique, un dispositif qui animent un processus légal, rapide, continu et sécurisé de collecte, de traitement, d’analyse et de transmission de renseignements utiles à la compétitivité des acteurs économiques. L’IE est vitale pour l’Afrique parce qu’elle permet une double attitude : défensive et offensive tout à la fois. Offensive pour aller à la conquête des marchés extérieurs ; défensive pour surveiller et assurer efficacement la protection de l’image du continent, de ses entreprises, de ses territoires, de ses ressources naturelles, et de son patrimoine informationnel face aux concurrents que sont les États, les sociétés, les ONG et les individus. Ceux-ci peuvent apparaître tour à tour neutres, amis, ennemis.

Depuis janvier 2017, CAVIE et son antenne européenne basée à Bruxelles sont alliés pour encourager une compétitivité accrue sur le continent africain.

A.C.C.I. Europe s’allie à BECI (Brussels Enterprises, Commerce and Industry) pour informer les entreprises européennes intéressées par des investissements en Afrique

BECI est la Chambre de commerce et d’industrie de Bruxelles, mais a un rayonnement sur toute la Belgique et sur les institutions européennes. Elle offre toute une série de services à ses membres et les accompagne, entre autres, dans leurs questionnements concernant leurs investissements à l’étranger. BECI dispose, à cet effet, d’un département international important. En direction de l’Afrique, seul un « Club Africa Infrastructure » avait été mis sur pied jusqu’à présent. Il vise à faire bénéficier les membres de la chambre de commerce de conseils pour les aider à nouer des contacts avec les sociétés, les autorités locales, les bailleurs de fonds internationaux et avec des entrepreneurs qui ont déjà conclu des contrats d’infrastructure en Afrique. La volonté de BECI est d’élargir ses services aux membres intéressés par des investissements en Afrique au-delà de ce qui est déjà fait au niveau des infrastructures. BECI veut créer en son sein un véritable « Guichet Afrique ».
CAVIE, via son antenne A.C.C.I. Europe va y contribuer.

A.C.C.I. Europe offre via BECI une information structurée aux entreprises européennes désirant développer des relations commerciales avec l’Afrique

A.C.C.I. Europe met à la disposition des entreprises européennes le réseau CAVIE des meilleurs spécialistes de la veille et de l’intelligence économique actifs sur le continent africain.

Grâce à l’organisation de conférences, de tables rondes et d’un marketing ciblé vers les entreprises et les organisations intéressées à développer des realtions commerciales avec l’Afrique, A.C.C.I. Europe vise à permettre à tout investisseur et à toute entreprise de trouver les réponses adéquates à ses questions concernant des investissements, des recherches de partenaires locaux et des implantations potentielles en Afrique au travers des meilleures  pratiques de veille et d’intelligence économique.  

  • Partager