• Home
  • Qui sommes-nous ?
  • Témoignages d'observateurs


Témoignages d'observateurs

Annie Mutamba
Annie Mutamba
CEO Meridia Partners «Collecter des données électroniques ou via le renseignement humain est une chose, maîtriser la mise en place d’un dispositif d’intelligence économique en est une autre. Le CAVIE réunit le meilleur des deux mondes. »
david k copkie
David K. Cophie
Responsable Groupe MDA « Le CAVIE nous permettra, en dehors de renforcer  les capacités dans le domaine de l’intelligence économique, d’avoir un état des lieux permanent de la profession en Afrique. Le CAVIE contribuera par ailleurs au développement économique et social ainsi qu’à l’amélioration de l’environnement des affaires dans nos Etats. »
Jamal Mossaddeq
Jamal Mossaddeq
CEO Menosys « L’Afrique est devenue stratégique pour l’Europe, pour la Chine et pour les États-Unis. Il faut donc se positionner dans l’échiquier économique et géopolitique mondial d’où l’intérêt de diffuser la culture de l’intelligence économique et stratégique. »
Cecile Thiakane
Cécile Thiakane
Chief Sales and Marketing Officer chez la Parisienne Dreamquark «Le CAVIE est un référentiel d’informations fiables sur les marchés. Cette connaissance des écosystèmes locaux est structurante dans le processus de prise de décision et dans les cycles d’analyse stratégique et de réduction de l’incertitude.»
asmaa morine azzouzi
Asmaa Morine Azzouzi
Présidente Association des Femmes Entrepreneurs du Maroc «Le CAVIE va permettre aux pays africains d’être sensibilisés à l’intelligence économique et donc seront plus à même de mesurer l’enjeu et les avantages concurrentiels qu’ils pourraient en tirer.»
Espoir Dossah
Espoir Dossah
CEO de NEXT SARL spécialisée en business development « Nos dirigeants gouvernent sans information stratégique. Vous comprenez pourquoi on réinvente la roue tous les jours. Le CAVIE permet d’anticiper et donc d’éviter le pire au sein des institutions. »
Djibril Diakhate
Djibril Diakhaté
Enseignant-chercheur, Université Cheikh Anta Diop de Dakar « Nos États et nos entreprises doivent comprendre qu’on ne fait plus du business avec de la matière première seulement, encore moins « bunkérisés » dans des niches commerciales locales ou nationales qu’on croyait inatteignables. La guerre économique mondiale a levé les barrières et se fait plutôt avec l’arme de l’information. Et c’est la raison d’être du CAVIE .»
grace Kelly azizet
Grace Kelly Azizet
CEO de Wild Flowers  « Le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Économique est une initiative louable sur un continent où les informations sont souvent inexistantes. »
  • Partager